G’Mic crée le Fractalius du libre : filtre Rodilius

Voici le 2eme article sur un deuxième filtre disponible dans la dernière version de G’mic. Ce filtre est une version libre du Fractalius présent pour Photoshop. Contrairement au précédant, je vais développer un peu plus celui-ci car il est tout bonnement epoustoufflant. Quoique l’autre aussi.  Disons que c’est aussi mon préféré des deux. L’autre grand avantage est qu’il nécessite beaucoup moins de charge processeur que le 1er. Et la réalisation de fractales n’aura jamais été aussi simple avec cet outil libre, 1er du genre. Et tout ceci est parti d’un essai d’un membre du Gimpchat Rod qui avait tenté de créer son propre « Fractalius » avec un autre  plugin de Photoshop FilterForge.Il faut dire aussi que le créateur de G’mic, David Tchumperlé fait un travail formidable tout en restant d’une modestie à toutes épreuves. Rien que pour le plaisir de nos yeux, voici le résultat en images.

Vu que je vous aie mis l’eau à la bouche, commencons par la présentation de ce filtre en image.

 

Tiens le lion de Fractalius. Non. C'est son cousin Rodilius.

 

 

Une fleur éblouissante.

 

Mais aussi un escargot magique!

Un escargot en chocolat ? Non.

La fenêtre principale du plugin G’mic_Gimp ouverte sur l’effet Rodilius.

Mais comment avoir cette merveille ? Suivez le guide et la petite explication qui va avec. 🙂

La version du depot sur une Natty est la 1.4.8.x cependant pour pouvoir l’utiliser il vous faut au moins la version 1.5.0.4. Null besoin de depot, rendez-vous sur la page suivante puis télécharger et installer le plugin selon votre architecture.

L’étape suivante consiste à ouvrir Gimp, ainsi qu’une image, puis d’aller dans la catégorie Filtres>G’mic.
La fenetre de G’mic s’ouvre. Allez dans la catégorie Artistique puis selectionnez filtre Rodilius. L’effet s’applique directement sur la photo dont vous voyez la preview à votre Gauche. Vous pouvez ainsi tester et dezoomer tous les filtres présents. Attention, rien n’est réalisé sur la Photo tant que vous ne validez pas. Un petit rappel d’un raccourci fort util sous Gimp pour créer une copie de la photo ouverte : CTRL + D

Voilà pour la présentation de ce 2eme filtre et, au-delà de ça, du formidable outil qu’est G’mic.  Découvrez-le ou Re-découvrez-le si cela a étédéjà  le cas auparavant. Usez et abusez en autant que vous le voulez. Par défaut, le plugin G’mic_Gimp dispose de 270 filtres/effets. Grâce à sa communauté, il est extensible  jusqu’à 308 filtres/effets. Ce qui laisse penser de nombreuses autres découvertes. Si vous êtes conquis par cet aperçut des fonctionnalités de ce logiciel, vous aurez peut-être envie d’aller plus loin et pourquoi pas d’essayer la version en ligne de commande  (+de 500 commandes à ce jour) beaucoup plus puissante que le plugin. Et en allant encore plus loin, de l’inclure dans de nouveaux scripts et applications qui, je l’espère, vous nous ferez partager. Amusez-vous bien.

 

 

Publicités

5 commentaires sur “G’Mic crée le Fractalius du libre : filtre Rodilius

  1. Pingback: G’Mic crée le Fractalius du libre : filtre Rodilius | Photo, Illustration, Montage, Modélisation & Musique LIBRE ! | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s