Après Bambi, voici Pampi…

Marre de Powerpoint, vous êtes lassé d’Impress. Vous voulez faire tourner la tête à vos collègues qui s’exclament quand ils voient une présentation à la Prezi. Et le tout sans vous prendre la tête. Alors Pampi est fait pour vous. Écrit en PyQt5 (Python3 et Qt5) par un enseignant Pascal Peter, Pampi est une GUI (Graphical Unified Interface ou en bon français une Interface Graphique Unifiée ou encore Interface Homme Machine=IHM) pour Impress.js.  Vous ne savez ce qu’est Impress.js ? C’est une implantation libre d’un framework en javascript de présentation utilisant la puissance des feuilles de style CSS3 avec des transitions à la Prezi. Seul bémol, c’est un outil en ligne de commande et la documentation est succincte. Pour cela, il faut regarder le code qui lui est bien documenté et le modifier. Pas très user friendly ?

Pour la petite histoire, Impress.js a été couvert dans un Linux Pratique par une de mes connaissances Yann Morère, il y a cela quelques années. Dans cet article, outre le fait qu’il montre pas à pas une création en ligne de commande, il précise qu’il existe quelques « belles » GUI:  Impressionist et Strut. Actuellement, ces deux beaux projets sont morts. Existe-t-il plus rien ?

Non, car la fin de quelque chose est toujours le commencement de quelques choses. Pampi fait partie de ces choses au même titre qu’ Hovercraft d’ailleurs. Mais nous parlons aujourd’hui du premier.

Une petite aparté à propos de Strut.

Ce logiciel était une très bonne interface graphique pour Impress.js Toutefois il souffrait de quelques bogues qui n’ont jamais été corrigés par son auteur originel. Lors de sa campagne « Dégooglisons Internet, la fameuse association Framasoft propose un ensemble de 31 services, véritables alternatives libres à tout un ensemble de services proposés par les Loups du Web : les fameux GAFA. A noter que vous pouvez aussi installer ces logiciels sur votre ordinateur individuel ou sur un serveur personnel ou pas.

Parmi ces applications, citons Framaslides qui permet la création sur une version forkée de Strut cad que le code a été pris, figé à un moment sur le projet initial puis a été modifié, corrigé et amélioré, tout en étant accessible comme pour tout logiciel libre (Souvenez-vous des 4 libertés !). Tout ça pour dire que vous pouvez testez l’application en ligne sans vous préoccuper sur son installation. Pratique, Non ?

Strut

Mais revenons à nos moutons.

Pampi est un logiciel libre pour réaliser des présentations. Les présentations sont écrites dans des fichiers textes en utilisant une des deux syntaxes en vogue en ce moment : Markdown. Les fichiers sont ensuite converti en page web grâce à Pandoc et affichés grâce à Impress.js.

La conception de Pampi permet:

  • de créer facilement la présentation dans l’interface de gauche ci-dessus
  • de visualiser ces présentations dans l’interface de droite telle qu’elles seront vu par les utilisateurs
  • de centraliser toutes les présentations dans un dossier que l’on peut aussi rendre autonome
  • de les afficher dans son navigateur
  • de personnaliser les feuilles de styles CSS3 (experts) à souhait
  • D’exporter en PDF
  • de disposer de modèles permettant une création plus rapide grâce à un assistant
  • de faire ce que l’on veut (ou presque) car à des plugins qui sont les suivants:
  • Katex: écriture d’expression mathématiques en Latex
Katex
  • Vis.js: Création de réseaux, timeline, graphe en 2d et 3d, ….
Vis.js
  • C3.js: Génération de graphes en 3D
C3.js
  • JSXGraph: Visualisation de données, géométrie, graphiques
JSXGraph
  • GeoGebra: Résolution d’équations, représentation de fonctions, ….

L’outil est vraiment simple à prendre en main et très extensible.

Pour l’installer sous Manjaro :

Il n’est pas présent dans les dépôts  sur AUR pour l’instant. Toutefois, il s’agit d’un programme en Python donc facilement surmontable. Vous devez d’abord installé de la manière qui vous sierra le plus les dépendances suivantes :

sudo pacman -S python-pyqt5 pyqt5-common pandoc qt5-webengine

Et c’est tout.

Ensuite, télécharger la dernière version à cette adresse ou bien l’archive suivante : pampi.tar.gz.

Ensuite, pour tester ouvrez une console/terminal dans le dossier où vous avez téléchargé/déplacer le dossier Pampi. Puis tapez la commande suivante:

python pampi.pyw

Pour plus de commodités, je vous conseille de créer un lanceur pour lancer facilement et graphiquement l’application dans votre menu démarré.

Amusez-vous bien, hein Gislain ^^.

Publicités

4 réflexions sur « Après Bambi, voici Pampi… »

  1. Bonjour et merci pour cet article :).
    Je ne connaissais pas Pampi : ça m’a l’air très sympa et axé sur l’essentiel : le contenu (avec un rendu tout joli quand même !).
    Bref, plus simple que Beamer et que Prezi, je vais me laisser tenter.
    Encore merci,
    Steven

    1. Merci.
      Pampi est un très beau projet qui, par sa simplicité de mise en œuvre, à l’avantage de s’adresser à tout le monde, que ce soit pour les débutants ou bien pour les experts. Chacun y trouvera son compte.

    1. Salut Ghis,

      J’espère qu’il te sera utile dans ta boite à outil pour ton travail. Depuis le temps que je devais le publier. ++ Olivier

Les commentaires sont fermés.