Et si on parlait un peu d’Openshot 1.4.0 et de son futur ?

Il y a longtemps que je n’ai pas blogué et pour cause : un peu moins de temps libre et surtout beaucoup de travail pour le projet Openshot Video Editor, même si vous n’en découvrirez pas une miette cette fois. Il est maintenant temps de réparer cette erreur.  Cela sera aussi l’occasion de faire taire les rumeurs de certaines personnes qui font courir le bruit que le projet serait mort. Ceux qui suivent ce projet de prêt savent qu’il n’en est rien  et il est maintenant temps de le faire savoir aux autres. De plus, vous comprendrez en lisant cet article mieux la raison de ces longs mois d’ « inactivités » apparentes. Et là, la donne changera tant le futur sera grand. En effet, nous ne nous sommes jamais arrêté de travailler que ce soit pour le court terme ou pour le long terme (la future version 2.0) sur nos branches respectives. Toutes ne sont pas mergés, ni finie. Cependant, une partie de ce travail a été mis dans la prochaine version 1.4.0 qui est en période de freeze (i.e chasse aux bugs intensives) mais ce n’est pas seulement tout. C’est ce que nous allons voir maintenant. Pret ? Alors suivez-le guide.

Depuis la dernière version il y a 7 mois, nous avons travaillé dur et voici quelques unes des nouveautés de cette version 1.4.0 :

  • amélioration de la timeline notamment avec l’apparition du bouton du milieu de la souris qui permet de glisser déposer aussi bien les curseurs que les Transitions ou les Effets
  • meilleur stabilité du moteur des effets audio & vidéos plus stable
  • ajustements et corrections puissantes des couleurs
  • de nouveaux titres animés en 3D
  • de nouveaux effets audio & vidéos
  • de nouvelles transitions
  • une optimisation avec la dernière version en date de MLT (0.7.4) avec compatibilité avec les versions antérieurs
  • l’amélioration des traductions et de l’internationalisation
  • de nombreuses amélioration dans l’arbre des projets
  • une flopée de corrections de bugs et d’améliorations

Mais qu’avons nous d’autres au menu  ?

Un appel à la traduction :

En effet, comme à chaque nouvelle version, il faut mettre à jour à la fois l’application mais aussi le manuel. Et comme tout projet, nous manquons de traducteurs et pas seulement pour la langue de Molière mais pour toutes les langues. Si vous parlez une deuxième langue en plus de l’Anglais, rendez-vous sur la page dédié. Par défaut, elle affiche celle de votre langue d’origine mais en sélectionnant toutes les langues vous avez accès aux autres langues disponibles. Ceci est aussi vraie pour le manuel. Hormis traduire, la seule chose à faire est de se loguer sur Launchpad.

Portage d’Openshot vers GTK 3 :

Un des développeurs des plus actifs dont vous connaissez déjà au moins le nom (sans parler de son travail) si vous suivez l’activité de ce blog, Maël Lavault a travaillé très dur afin d’apporter le portage du projet vers GTK 3. En fait, celui-ci est  presque finie et est en attente de validation. Il fera l’objet d’une autre version prochainement. On a besoin de tests avant de le verser dans le trunk, aussi si vous vous sentez l’âme téméraire, vous trouverez plus d’informations ici sur ce qu’on attend de vous à ce niveau-là.

Améliorations sur le site OpenShot.org :

Celles-ci sont multiples. Réalisé  à l’aide de Python and Django, le système de donation a subit de nouvelles améliorations (passage à Playpal, souscriptions mensuelles ou bien occasionnelles). Mais de nouvelles pages ont aussi été ajoutées :

Un Daily PPA a été mis en place pour les testeurs seulement :

Nous disposons maintenant d’un daily PPA OpenShot Daily – Higtly Unstable, Perfect for Testers qui permet d’obtenir le dernier code en date. Si actuellement, celui-ci est particulièrement très stable (vu que nous sommes sur le point de sortir une nouvelle version d’ici la fin du mois), ce ne sera pas le cas la majorité du temps. Il est donc  réservé aux gens expérimentés et aux testeurs. Aussi, c’est une très  mauvaise idée de l’utiliser en production. Cependant, c’est une opportunité pour nous et pour vous de tester en avant premières les dernières fonctionnalités. Et encore un moyen de fournir une version la plus stable possible.

Mais aussi en vrac :

  • pour la 2eme fois consécutive cette année, Distrowatch nous accorde une donation. Peut-être arriveront nous à nous voir un jour.
  • nous sommes maintenant dans la nouvelle Ubuntu 11.10 une application favorite et en vedette dans l’Ubuntu Software Center aux cotés de 20 autres.
  • nous sommes une application classé dans la page de garde de Lauchpad au coté de grand projets tels que Ubuntu, Zope, Inkscape, Shutter…

Tout ceci  bien qu’insignifiant pour la vie d’un projet est très gratifiant de voir le travail fourni récompensé de la sorte.

Et ce fameux futur, on en parle ?

Depuis son passage de Gnonlin à MLT, OpenShot Video Editor  a évolué rapidement. La qualité de ce framework a permis d’arriver au résultat que nous connaissons, cependant, il ne correspond pas totalement à la vision que nous avons d’un logiciel d’ Édition Vidéo Moderne. Aussi, une décision devait être prise : continuer avec MLT, utiliser un autre framework (notamment Ardome Media Librairie , GES,) , ou bien créer de toutes pièces le notre. Après avoir explorer toutes ces solutions, nous en sommes arrivés à la conclusion que la dernière solution était la plus appropriée.

Mais quelle est donc cette vision de l’éditeur vidéo moderne ?

Cet éditeur doit etre multi-plateforme, orienté objet, multi-core, avec un système puissant de gestion des images clés, avec un support unitest, avec un portage Python pour Openshot,  et à une API simple et stable à utiliser et à maintenir. Quelle que chose qui nous permette d’atteindre rapidement cet objectif et augmenter la barre de l’édition vidéo sous Linux.

Pendant que le reste de l’équipe travaillait à améliorer Openshot, Jonathan développait seul en 8 mois , un nouveau framework vidéo  open-source en C++, licencié sous GPL v3, multi-plateforme, multi-core, avec un support audio jamais vu encore sous Linux, système prioritaire du projet.

Mais que fais donc ce nouveau framework vidéo ?

Voici ces caractéristiques :

  • C++ avec un modèle orienté objet
  • un système de construction multi-plateforme avec (Cmake)
  • multi-core (avec OPenML)
  • encodage/décodage audio, vidéo et images (avec FFmpeg)
  • système de courbe basé sur les images clés (Bezier, Linéaire et Constante)
  • découpe précise des images clés
  • Time Remapping (courbe basé sur la direction et la vitesse de la vidéo)
  • mnnipulation et composition puissante des images (avec ImageMagick++)
  • mixage audio, filtres et génération de Waveform (avec Juce)
  • support de Python
  • API simple et claire (pour C++ & Python)
  • possibilité de supporter différent support en arrière plan pour l’encodage/décodage (support actuel seulement pour FFmpeg)
  • +de150 units présent (avec Unitest++)
  • documentation totale pour l’API et les classes (avec Doxygen)
  • publication prochaine du code source sur Launchpad

Comme vous commencez à le voir, le travail effectué ces derniers mois va fixer non seulement l’avenir du projet (Openshot Video Editor)  mais aussi augmenter la barre des éditeurs vidéos sous Linux. D’ailleurs, celui-ci n’est pas finie puisqu’il s’agit seulement de la 1ere version du framework (1.0). Une démo sera prochainement disponible. En tout cas, une Nouvelle Aube va commencer pour Openshot Video Editor. Et dire que certains voulaient nous voir mort, on peut comprendre maintenant pourquoi. Les semaines et les mois qui vont suivre seront très chargés avec d’abord cette nouvelle version, une ou deux autres suivront avec notamment le portage vers GTK3, puis viendra cette fameuse version 2.0. Et maintenant que le bal commence.

Publicités

12 commentaires sur “Et si on parlait un peu d’Openshot 1.4.0 et de son futur ?

  1. Salut à tous,
    depuis mon départ pour le Royaume unis, pas eu vraiment le temps de suivre les news, ceci fait j’ai la joie de découvrir que le projet Openshot continue de vivre. Openshot est vraiment un excellent soft en tous points.
    Pour moi, le seul regret est qu’il ne possède pas le support jack pour l’édition sonore, ce qui ferait d’Openshot l’éditeur open source.
    Encore bravo a toute l’équipe.
    Teza

  2. Salut Olivier,

    Quel est l’intérêt de faire courir le bruit que le projet serait mort ? (pourras-tu me dire en mail perso qui fait cela, si tu sais qui c’est ?).

    En tous cas bravo à toute l’équipe Openshot pour toutes ces avancées. Dis bonjour de ma part à Jonathan.

    a+

  3. C’est le genre de news qui fait plaisir .
    Je rejoins Thierry Saliou sur le faite que le support jack serait vraiment un gros gros plus .
    Bon courage a toute l’équipe et merci pour votre travail .

    • Bonjour Fabrice et Merci.

      Oui la concurrence vas prendre un nouveau tournant mais pas à notre niveau.
      Non car Lightworks joue dans la cours d’Adobe Premiere Pro et de Cinelerra car il s’agit d’un logiciel professionnel. Son portage est d’ailleurs un pied de nez au second.
      Nous ne jouons pas dans la meme cours si je peux me permettre de continuer sur ma lancée. Openshot n’a pas pour vocation d’etre un logiciel professionnel mais est plutot destiné aux débutants/intermédiares. Offrir à la fois des fonctions simples et puissantes dans un logiciel stable et élégant, tel est le leitmotiw du projet.

  4. Pingback: Cenwen : Et si on parlait un peu d’Openshot 1.4.0 et de son futur ? | Actualités de l'open source | Scoop.it

  5. Franchement, je dois dire que d’écrire votre propre librairie d’édition non-linéaire from scratch au lieu d’améliorer MLT ou GES, c’est de la pure folie. Je ne m’en cacherai pas, je trouve ça ridicule et contreproductif pour le projet openshot.

    • @jeff alias Jean Fortin alias Jean François Fortin alias Nekohayo alias la vie du chat.
      Je suis un peu surpris de te voir ici.

      Chacun son avis sur la question. 🙂 Et l’avenir le dira. 🙂

      FYI: Tu devrais aussi penser à mettre à jour ton graphe en ce qui concerne Lumiera et VLMC. Le 1er n’est pas utilisable quand au second, malheureusement j’ai bien peur que ce soit comme Lombard, il est mort (cad plus de nouvelle version depuis la 0.2.0 il y a un an et demi).

  6. Eh oui, je lis toujours les nouvelles du projet OpenShot et autres. C’est pas parce que je suis impliqué auprès du projet pitivi que je me bouche les yeux et les oreilles aux autres développements technologiques.

    Le problème est que mon graphe se base sur l’activité des commits, pas sur les « releases stables » (il n’y a pas de moyen de représenter les releases stables adéquatement avec ce système, tout comme il n’y a pas vraiment de moyen adéquat pour représenter les « changements de moteur » comme OpenShot qui en est à sa deuxième occurence de la sorte).

    En termes de commits, VLMC est encore bien actif. Par contre, je viens de constater que effectivement Lumiera n’avait pas vu de commits de *code* depuis le mois d’août, je vais devoir mettre ça à jour (des fois je donne une chance de quelques semaines aussi avant de déclarer un projet inactif).

    Dans le cas d’openshot, vraiment, je croyais avoir détaillé ma logique dans les commentaires de mon billet de blog. Je résume de nouveau: je ne pouvais pas me permettre de marquer un projet actif quand ça faisait trois mois qu’il n’y avait qu’un ou deux commits pour mettre à jour les fichiers de traductions et le version number… et ce n’est qu’il y a que quelques temps que le commit log a repris de plus belle, je ne m’en étais pas rendu compte avant que Andy me le signale. C’est un processus manuel, je ne passe pas mes journées à refaire toutes mes analyses constamment 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s