Interview de Jonathan Thomas : Créateur d’Openshot Video Editor

Pour la fin de cette année, je publie un interview de Jonathan Thomas que j’avais réalisé l’année dernière à la fin Juillet. Nous l’avons remis à jour et je vous donne le moyen de mieux connaitre qui est derrière cet Editeur Video, révélation de l’année 2009 et qui a continué sa progression cette année et l’année prochaine aussi. Bonne lecture et bonne année 2011.

OG : Bonjour Jonathan Thomas et merci pour cette interview. Présentez-vous afin que nous puissions mieux vous connaître.

JT : J’ai 31 ans, je suis né et je vis au Texas, USA. Je suis marié et j’ai deux merveilleuses filles (respectivement âgées de 8 ans et 10 ans ). J’ai toujours évolué dans la programmation dés mon plus jeune age. Je me souviens de mon père m’apprenant comment utiliser le langage de programmation BASIC. Il me montra comment utiliser une simple boucle qui affichait une liste infinie de chiffres croissants: 1,2,3,4,5…..J’étais fasciné! En grandissant, la seule chose qui me remplissait plus de joie que la programmation était de faire des films avec mes amis.

20 ans sont passés et je suis maintenant un développeur de logiciel professionnel. En fait, je gère une petite équipe de programmateurs. Je conçoit des systèmes d’entreprises, des applications web à grandes échelles et généralement, je travaille dans l’automatisation d’affaires et l’amélioration des flux de travail.

Toutefois, toutes mes expériences informatiques et de programmations sont basées sur Windows et les langages de programmations de Microsoft. Je ne mentirais pas si je disais que je ne connaissais pas Ubuntu il y a trois ans.

OG : Quelles sont tes connaissances informatiques car développer un logiciel n’est pas donné à tout le monde et en plus dans ce domaine?

JT : Bien que j’ai été un développeur de logiciel pendant des années, rien ne m’avait préparer à changer d’ OS, apprendre de nouveaux langages, et de tenter de créer un éditeur vidéo, lequel est certainement une des taches les plus difficiles à réaliser.

Toutefois, mon meilleur atout a toujours été ma vision (ex : en regardant une grande image). J’ai beaucoup d’imagination, et je peux visualiser ce que je veux créer. J’essaie de ne pas trop passé de temps sur les choses qui n’ont pas d’importance. J’essaie de gérer le risque et de prendre les bonnes décisions. Ceci ma toujours aidé à rester en course , et à garder un œil objectif sur ce que je voulais créer.


OG: As-tu développé d’autres logiciels si oui lesquels

JT : J’ai développé des centaines de sites web et beaucoup de programmes pour Windows basés sur le langage Microsoft .NET. Cependant, je n’avais jamais développé un programme en python. Aussi, je n’ai jamais créé une application open-source, ni contribué à un projet existant. Ceci est totalement nouveau pour moi.

OG : Quelles sont vos motivations. Beaucoup ont essayé mais peu y sont parvenu?

JT : Ceci est assez simple à répondre. J’aime faire des films et Linux n’a pas de bons logiciels d’éditions vidéos (stable, simple, puissant).aussi, j’ai créer Openshot .

J’ai beaucoup de confiance dans mes capacités de programmation et à planifier des projets logiciels avec succès. Je n’ai pas d’idée de comment cela devrait être fait mais je sais que j’ en suis capable.

OG : Pourquoi avoir choisi de développer ce type de logiciel en python, normalement ce n’est pas ce type de langage que l’on utilise

JT : Initialement, je voulais utiliser Mono (lequel est une implantation open-source du framework .NET). Cependant, on ne dispose pas de beaucoup de portages pour MLT ou Gstreamer (lesquels semble être les deux principaux frameworks multimédia). Aussi, j’ai cherché dans les autres langages. Je n’ai jamais été un grand fan de C ou C++, alors j’ai regardé dans d’autres langages. Je ne suis pas sur comment j’ai trouvé Python, mais je sais que beaucoup de personnes l’adore, ce qui m’a intéressé. J’ai découvert que Python semble avoir des portages pour à peu près tout, y compris MLT et Gstreamer.

En choisissant Python, c’est la première raison pour laquelle OpenShot a évolué si vite. N’importe quel autre langage m’aurait pris plus d’efforts, plus de syntaxe, plus d’erreurs, plus de débogages, et en fait plus de temps. Python m’a permis de créer une belle, propre et simple API, cela a été un plaisir de l’apprendre et de l’utiliser.

J’étais initialement concentré sur l’exécution de la vitesse de Python, lequel est bien connu pour être lent. Mais après quelques tests, j’ai réalisé que tout le travail était fait par le framework multimédia, pas par Python. Python ne démultiplie pas la vidéo ou n’encode pas l’audio…c’est un framework multimédia en C ou en C++ qui fait tout le travail.

OG : Initialement tu as commencé à développer OSVE avec le framework multimédia Gstreamer puis tu es passé à MLT, pourquoi ce choix ?

JT : Gstreamer est un framework de streaming. Il est crée pour prendre des flux vidéos et audios et les envoyer à travers une pipeline. C’est fantastique pour les serveurs/clients vidéos, et pour jouer une vidéo. Basique ment, rien n’est fait pour traiter un ensemble de flux linéaire vidéo/audio.

J’ai passé plusieurs mois à travailler sur Gstreamer et je n’ai pas avancé bien vite. La différence majeur entre un éditeur vidéo et un client/serveur vidéo est que l’éditeur vidéo est non linéaire. On peut avoir des douzaines de flux vidéo mixés ensemble au même moment. Gstreamer n’est pas préparé à faire sans avoir des plugins additionnels (tel que Gnonlin), lequel était très limité au moment où j’ai démarré Openshot .

D’un autre coté, MLT est un incroyable ensemble d’ outils. C’est la 2ème raison qui a fait qu’ OpenShot a progressé si rapidement. Penser à propos de cela… depuis que nous sommes passés à MLT, je suis parti d’un programme qui déplaçait les rectangles autour de l’écran (cad : le programme ne faisait rien) à un éditeur vidéo en moins de 6 mois. MLT n’a pas tout le mérite qu’il devrait. C’est la ferrari des librairies de l’édition vidéo sous Linux.

OG: Combien de personnes comporte ce projet ?

JT : OpenShot a 4 à 6 développeurs travaillant à un moment donné. Toutes les personnes impliquées sont volontaires et travail à temps partiel. Andy Finch et moi-même avons travaillé sur le projet depuis le début et avons contribué à la majeur partie du code. Mais c’est toujours un plaisir d’obtenir n’importe quelle contribution……quelque soit sa taille, si modeste soit-elle.

OG : Quels sont les fonctionnalités de OSVE ?

JT : La liste des fonctionnalités ne cesse de grandir chaque jour.

Toutefois, voici la liste des principales fonctionnalités :

  • Support de beaucoup de formats vidéo, audio et d’images (basés sur Ffmpeg)
  • Intégration à Gnome (support du glisser-déposer)
  • multi-pistes
  • Redimensionnement, découpe, et attraction des clips
  • Transitions vidéos pré visualiser en temps réel
  • Compositions, Incrustations multiples d’images (titre ou logo), Masques
  • Créations de titres, Modèles de titres
  • les animations de titres 3D
  • clips couleurs (en incluant le canal alpha)
  • Support pour le Rotoscoping/ les séquences d’images
  • Le glisser-déposer de la timeline
  • La gestion précise des frames à l’aide des touches de directions , les raccourcis claviers : les clés J,K et L
  • Encodage vidéo (basé sur Ffmpeg)

OG: quels sont les points forts et les points faibles de OSVE ?

JT : Les points forts

  • Stabilité
  • Utilisation

Les points faibles

  • La gestion des images clés
  • la gestion de l’audio

OG: 1 des problèmes récurrent sous Linux est l’acquisition des flux d’un caméscope DV et HDV. Hormis Kdenlive et Kino, qui se basent sur dvgrab aucun logiciel n’est capable d’acquérir un flux. Comment contes-tu procéder pour OSVE te baseras-tu aussi sur dvgrab, ne feras-tu rien ou bien tu te baseras sur Gstreamer qui dispose aussi de ces possibilités.

JT : Je n’ai pas planifié d’ajouter dvgrab dans les fonctionnalités. C’est une grande idée bien que ce soit pas prévu pour l’instant.

OG : Quelles sont les fonctionnalités prévues à court et long terme ?

JT : Un certain nombres de ces fonctionnalités à venir seront :

  • la gestion de l’audio
  • l’amélioration du support des animations 3D
  • l’ajout plus rapide et plus facile de beaucoup de clips sur la timeline
  • augmentation des performances

OG : Comment sont-elles choisies ?

JT : Toutes les nouvelles fonctionnalités sont celles de la liste établie ou ce sont celles dont je sens que nous en avons besoin. Comme je le disais précédemment, j’essaie de rester autant concentré que je le peux, sur le travail des importantes fonctionnalités , et de fournir des fonctionnalités utilisables.

OG :Quels sont les problèmes principaux que tu rencontres ?

JT : La stabilité est le plus gros problème de n’importe quel éditeur vidéos. Avec beaucoup de code sous-jasent écrit en C, il est encore courant d’avoir une erreur de segmentation ou bien un crash.

OG: De quelle aide as-tu besoin ?

JT : Nous avons toujours besoin d’ utilisateurs motivés et de développeurs. Nous avons toujours besoin du retour des utilisateurs, des suggestions, des traducteurs, des testeurs, de développeurs et de promotions.

OG : Comment participer/ou rapporter un bug ?

JT : Nous utilisons LauchPad.net pour gérer les bogues, les questions et notre équipe :

https://launchpad.net/openshot

  • Pour rapporter un bogue utiliser ce lien :

https://launchpad.net/openshot/+filebug

  • Pour poser une question utiliser ce lien :

https://launchpad.net/openshot/+addquestion

OG: Quelle vision avez-vous de OSVE dans le paysage vidéo linuxien ?

JT : Ma vision est qu ‘OpenShot devienne l’éditeur vidéo le plus populaire pour Linux. Évidement, j’aimerai voir OpenShot pré-pacagé dans Ubuntu et dans les autres distributions. Je veux qu ‘OpenShot soit une merveille pour des taches simples, tel que l’arrangement des clips, , les transitions, et l’exportation dans de nombreux formats vidéos. Pour l’utilisateur commun, OpenShot apparaitra comme étant simple, facile à utiliser. Mais pour les utilisateurs avancés, ils pourront utiliser toutes les autres fonctionnalités , tel que les masques, le rotscoping la gestion des images clés et d’autres encore.

OG: Qu’attends tu de la communauté en général et française en particulier ?

JT : J’aimerai l’engagement de la communauté en général autant que l’excitation de la communauté française à propos d’OpenShot. Prenez la parole sur le blog, Poster des suggestions. Créer des vidéos avec OpenShot et postez-les pour les montrer aux autres.

OG: Le projet est bien structuré et a maintenant un blog, un superbe site officiel, un forum actif sur le site OpenshotUsers (et aussi une importante communauté qui participe à la vie du projet là-bas et sur Launchpad), est traduit en 61 langues, a un manuel en 8 langues, des articles sont publies dans la presse et il est empaquetés dans les principales Distributions Linux. Que peut-tu souhaiter de plus ? Pensais-tu arriver à ce résultat quand tu as commencé ce projet ?

JT : J’aimerai voir Openshot traduit totalement dans ces 61 langues. Il y a toujours beaucoup de traductions non faites. J’aimerai aussi voir plus de distributions pré-pacager Openshot dans leurs dépôts. Je réalise ceux d’ Ubuntu et de Débian, ce qu’il fait qu’ils sont toujours à jour.

OG: Que penses-tu du succès d’ Openshot ? Peux-tu l’expliquer ?

JT : Je suis très fier d’ Openshot et de ce qu’il est devenue. Je suis honoré par toutes les personnes qui m’aident et qui me soutiennent dans Openshot. Toutefois, je sens qu’ Openshot n’a pas encore atteint tout son potentiel. Il n’est pas encore assez facile, il n’est pas encore assez rapide, il n’est pas encore assez bon,…. pas encore. Mais nous approchons assez rapidement de ces objectifs, et je ne peux pas attendre pour y arriver. C’est très excitant de lire les revues, les articles et les commentaires de personnes aimant Openshot. Vraiment très intéressant.

OG : Merci en tout cas, d’avoir répondu à ces questions destiné à mieux vous faire connaître ainsi que votre travail.

JT : Merci de l’intérêt que vous portez à OpenShot. Je crois réellement OpenShot a une chance de devenir l’éditeur vidéo que tout le monde voudra sur Linux.

Et la traditionnelle photographie :


Advertisements

2 commentaires sur “Interview de Jonathan Thomas : Créateur d’Openshot Video Editor

  1. Pingback: OpenShot Video Editor, un nouveau logiciel de montage sous Linux | LoLiGrUB ASBL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s